_______________________________________________________________

PAIN SURPRISE 100 % MAISON

Pain_surprise

Comme promis, voici les étapes pour la réalisation d'un pain surprise. Il faut s'y prendre à l'avance ( pour moi 3 jours), afin que le pain soit légèrement rassis de façon à pouvoir le couper facilement. J'ai fait un pain aux céréales, sélectionné le programme pâte de ma MAP, et laissé lever dans une grande boîte de conserve, pour avoir une belle forme arrondie. Il suffit d'ôter le fond et le couvercle, de chemiser de papier sulfurisé et d'y déposer la boule de pâte pour la faire lever.

Ingrédients pour un pain de 1 kg :

  • 400 ml d'eau

  • 600 g de farine aux céréales

  • 2 càs de lait en poudre

  • 1 càc de sel

  • 1 càc huile d'olive

  • 1 sachet de levure déshydratée

028

Lorsque la pâte a doublé de volume, faire cuire au four th.6, à surveiller. Une fois cuit, le pain se démoule tout seul. J'ai conservé le pain tel quel, pendant 3 jours, à température ambiante sans le couvrir pour ne pas le ramollir. Passé ce laps de temps, couper le fond et le dessus du pain et passer une lame de couteau tout autour de la mie afin d'extraire un cylindre. On obtient donc ceci :

030

Couper plusieurs tranches dans la mie, les tartiner à votre guise, couper chaque étage en parts égales et reconstituer étage par étage le pain. Un petit noeud et le tour est joué.

Idées de garniture :

beurre, jambon sec

rillettes de thon ( maison )

mayonnaise, miettes de surimi

beurre, saumon fumé ...

Je voulais aussi vous faire partager une bonne adresse de resto à Limoges. Mardi soir, nous avons emmené notre fille et 3 de ses copines à un concert à limoges ( 150 kms de chez nous ), et comme il fallait bien tuer le temps, nous sommes allés dans un petit resto très sympa : " La vache au plafond ". Dommage, je n'avais pas mon appareil photo ! La déco y est surprenante. Une vache au plafond, tête en bas, si si, toute une panoplie d'objets de campagne, mais choisis et disposés avec goût, des plafonds peints comme des prairies, une ambiance douce à la bougie, et surtout on y mange bien. D'ailleurs, un détail qui ne trompe pas : c'était le seul resto, pratiquement plein, alors que nous étions en semaine. En discutant avec des voisins de table, des habitués, nous avons appris qu'il y a un cuisinier et un pâtissier, chacun sa spécialité ! Nous qui sommes, comme vous le savez des becs sucrés, nous sommes toujours souvent déçus par les desserts. A part les crèmes brulées, les fondants au chocolat, les nougats glacés et les tartes aux pommes, il n'y a guère d'originalité. Quand je vais au resto, j'aime découvrir des choses nouvelles. Et bien là, nous avons pris un croustillant au riz soufflé, sur une crème au carambar ( c'est ce qui m'a tenté ), avec une mousse chocolat, le tout surmonté de chantilly. En fait, c'est en voyant le dessert arrivé chez nos chers voisins de table, que nous avons craqué. Quant au plat, mon homme a pris un parmentier de canard confit, et moi une petite entrée de ris d'agneau aux cèpes servie en cassolette ( trop petite la cassolette ! ). Pour une idée de prix : compter en moyenne 15 à 20 euros le plat, 10 euros l'entrée et 6 euros le dessert. Ce n'est pas spécialement bon marché, mais quand on compare avec le prix d'une pizza souvent très médiocre !  Il n'y a pas de menu, mais beaucoup de choix à la carte. La formule le midi est plus interressante, environ 11 euros entrée + dessert ou plat + dessert. Un petit bémol toutefois, dommage, l'accueil est plutôt froid. Un petit sourire et un mot gentil seraient pourtant bien appréciés !

Voici l'adresse :

La Vache au plafond

7, av. Garibaldi

87000 Limoges